Éric Zemmour va adresser une lettre aux maires des petites communes ce samedi

Le président du parti d’ultra-droite “Reconquête!” va envoyer une missive aux élus des communes rurales. Cette dernière dénonce avec catastrophisme le projet de réforme de la politique d’asile et d’immigration d’Emmanuel Macron. 

Le projet de réforme de la politique d’immigration en France voulu par Emmanuel Macron ne passe pas à l’extrême droite. Éric Zemmour s’adresse aux maires ruraux, dans une lettre envoyée ce samedi 24 septembre, selon une information du Parisien

Le projet de Macron ciblé

Le Président souhaite une répartition plus égale des personnes issues de l’immigration et notamment dans les “espaces ruraux, qui eux sont en train de perdre de la population” où “nous devrons fermer des classes, vraisemblablement des écoles et des collèges. Dans ces territoires, “les conditions de leur accueil seront bien meilleures que si nous les mettons dans des zones qui sont déjà densément peuplées, avec une concentration de problèmes économiques et sociaux massifs”, détaille le chef de l’Etat. 

Un discours qui n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Ulcéré par ce projet de réforme, Éric Zemmour a décidé d’en appeler aux maires des communes de moins de 5 000 habitants. Au total ce sont 32 000 élus qui devraient recevoir la lettre du polémiste ce samedi matin, selon des informations de nos confrères. 

Un discours catastrophiste

“Des cars arriveront dans les rues de votre commune, que des hommes — car il s’agit la plupart du temps d’hommes originaires d’Afrique subsaharienne ou d’Afghanistan, âgés de 18 à 30 ans — s’installeront chez vous”, prévient notamment Éric Zemmour sur un ton mélodramatique. Et d’assurer : “Je tenais à vous alerter (…) mais surtout à vous assurer que vous me trouverez à vos côtés (…) pour vous apporter tout notre soutien si demain votre commune venait à être désignée pour être repeuplée.”

Une missive qui permettra au chef de file de “Reconquête!” d’étoffer son réseau politique avant les prochaines échéances électorales. 


Leave a Reply

Your email address will not be published.